Actu

EXPOSITION : LA LOIRE, DE LA FIGURATION A L'ABSTRACTION

Pour accompagner le pavoisement du pont Wilson, le Musée des Beaux- Arts de Tours propose, du 22 mai au 4 septembre 2017 une sélection d'œuvres dont la Loire est le sujet. Le fleuve, sous ses différents aspects, n’a cessé d’inspirer les artistes, avec des regards et des moyens plastiques qui varient selon les époques.

Edouard Debat-Ponsan : Paysage de Loire (entre 1900 et 1913) - © MBA de Tours
Edouard Debat-Ponsan : Paysage de Loire (entre 1900 et 1913) - © MBA de Tours

Au XVIIIe siècle, les peintres et dessinateurs se sont intéressés à la Loire en tant qu’élément structurant le paysage : traversant la ville et les campagnes environnantes, le fleuve conditionne les activités humaines, comme le montrent les vues pittoresques de Rougeot, ou celles plus topographiques de Melling.

Au XIXe siècle se développe une vision plus réaliste, attentive aux reflets des berges, des arbres et du ciel ainsi qu’aux effets changeants de la lumière. Les petits tableaux de Souillet et de Debat-Ponsan sont caractéristiques de ce goût pour les études sur le motif. Deux générations plus tard, chez Olivier Debré, la peinture cherche à se faire l’équivalent sensible de la surface du fleuve, sans s’astreindre à la représentation d’un lieu ou d’un moment précis. A découvrir...

Imprimer E-mail