Architecture

MEMOIRE DE PIERRES

Visible à Vouvray, dans la salle du conseil de la mairie, une exposition itinérante retrace l’histoire et l’architecture des monuments aux morts dédiés aux soldats de la Première Guerre mondiale. L’exposition « Mémoire de pierres » est une réalisation du service patrimoine du Pays d’art et d’histoire Loire Touraine. Elle a été menée en partenariat avec le Comité d’Amboise du Souvenir Français, de l’association De l’œil à l’image et avec le concours des communes du territoire (pour les archives et les photographies).

Lire la suite

Imprimer E-mail

LA PIERRE QUI CHANTE

Avez-vous regardé le monument à Charles Bordes ?

© Bernard Cassaigne© Photo Bernard Cassaigne

Tant de gens passent sur cette place (c’est la place Sadi-Carnot) en ne jetant qu’un coup d’œil rapide sur le mur de l’église, et tant de gens stationnent sur cette place, pour garer leur voiture, ou dans l’attente de la sortie d’un mariage ou d’un enterrement. Jadis, sur cette place, devant l’église et le monument, il y avait un gros orme, dit « orme de Sully ». Il était malade, atteint de la graphiose, comme bien des ormes, et la tempête a eu raison de lui à l’automne de 1967. Et même auparavant, il y avait deux ormes, comme on le voit sur cette carte postale du début du 20e siècle.

Lire la suite

Imprimer E-mail

L'AMENAGEMENT DES LOGES DE VIGNES : DES IDEES A REPRENDRE

On connaît les lauréats du concours Loire & Loges, organisé par la Jeune Chambre Économique de Tours et la Maison de l’Architecture du Centre, en partenariat avec Tour(s)plus, la ville de Tours et la Mission Val de Loire Patrimoine Mondial de l’Unesco. Cette consultation a permis de revisiter l’une des constructions les plus typiques du patrimoine ligérien. L’idée était donc de rendre hommage à cette petite construction nommée « maison », « loge » ou « cabane de vigne ». D’une taille allant de 6 à 15 m2, elle a fait son apparition dans le Val de Loire au XVIe siècle.

Lire la suite

Imprimer E-mail

LE PONT DES 40 METRES

Le pont des 40 mètres - © Laurent Meillaud

Invisible depuis la route, à moins d'aller du côté de l’aire d’accueil des gens du voyage, près de Vernou, ce pont n’est accessible qu’aux marcheurs ou aux cyclistes. C’est un vestige de l’ancienne voie de chemin de fer qui passait par Vouvray. Les plus anciens se souviennent peut-être que, jusqu’en octobre 1938, on pouvait prendre le train entre Tours et Sargé-en-Braye, dans le Loir-et-Cher. Une ligne qui desservait Vouvray, mais aussi Vernou, Reugny, Chançay, et un certain nombre de communes dont Châteaurenault. Elle avait été ouverte en juillet 1894.

Lire la suite

Imprimer E-mail