LES JOURNEES CHARLES BORDES A VOUVRAY

Les Journées Charles Bordes 2019, onzièmes du nom, ont reçu le label de la Région pour les festivités des « 500 ans de Renaissance(s) en Val de Loire ».

L’association Charles Bordes (1863-1909) poursuit la mission de faire vivre la mémoire de Charles Bordes né et enterré à Vouvray.

Charles Bordes naquit à la Bellangerie à Vouvray dont son père était maire à l’époque. Sa mère, musicienne accomplie, écrivait des romances. Elle fit sa première éducation musicale. Il fut élève au Collège des Jésuites de Tours (future école Saint Grégoire). Le décès du père en 1875 suivi de la catastrophe du Phylloxéra conduit la famille vers Paris alors que Charles Bordes n’avait que 16 ans, mais il était complètement décidé pour une carrière musicale. Il mit toutes les chances de son côté en se choisissant les meilleurs professeurs de l’époque : Marmontel pour le piano, César Franck pour la composition et l’orgue. Il va plusieurs mois en 1881 en Allemagne avec sa mère qui décède en 1883, Charles Bordes a 20 ans.

Son jeune âge ne l’empêche pas d’organiser des soirées musicales de salon chez lui avec les plus grands musiciens de son époque : d’Indy, Duparc, Lalo, Fauré, Franck….

Il gagne sa vie d’abord à la Caisse des dépôts et consignations mais rapidement en tant que musicien : maître de Chapelle à l’église de Nogent sur Marne (1887-1890) puis à Saint Gervais à Paris. Il compose des mélodies et des oeuvres pour orchestre. Il créé le meilleur choeur de l’époque avec les chanteurs de Saint Gervais. Il fonde à Paris, avec Vincent d’Indy et Alexandre Guilmant en 1896, « La Schola Cantorum », école de Musique de renommée rapidement nationale et mondiale où les plus grands musiciens intervenaient et où les futurs se sont formés. La Schola Cantorum existe toujours. Ce musicien exceptionnel passa sa vie pour faire revivre les musiques anciennes.

Il dirigea les éditions musicales qui remirent la musique de la Renaissance au premier plan avec : « L’anthologie des maîtres religieux primitifs (25 messes et 125 motets du XVe au XVIIe siècles) » et « Les chansonniers du XVIe siècle ». La mémoire de Charles Bordes a donc toute sa place dans les 500 ans de Renaissance en Val de Loire. Le thème des conférences et les oeuvres de la Renaissance choisies par Joël Suhubiette et interprétées sous sa direction par l’ensemble Jacques Moderne font le lien entre Charles Bordes et l’anniversaire de la Renaissance en Val de Loire. Les sons de Loire nous rappellerons aussi que Charles Bordes aimait tant revenir pour se ressourcer en Touraine et profiter de la Loire entre Rochecorbon et Vouvray.

Imprimer E-mail