LA LOIRE : CE QUE LES ÉCRIVAINS NOUS DISENT DU FLEUVE

Le 21 novembre 2019 à 18h30, Jacques BOISLÈVE écrivain et journaliste français, membre du conseil scientifique et professionnel de la Mission Val de Loire donnera une conférence au CCCOD (Tours).

Pour bien appréhender la Loire, l’approche objective et conjuguée des géographes et des historiens ne suffit pas.

Il nous faut aussi le regard des écrivains pour en brosser le portrait sensible. Jacques Boislève, écrivain et journaliste français, membre du conseil scientifique et professionnel de la Mission Val de Loire, donnera une conférence sur les rapports entre la Loire et la littérature.

De la Loire, les écrivains n’ont pas tous la même perception. Ceux qui sont nés sur ses rives ou y ont longtemps vécu (Du Bellay, Balzac, Genevoix…) ont une connaissance intime du fleuve, à la différence des écrivains qui le découvrent en voyageant (La Fontaine, Madame de Sévigné, Stendhal, Flaubert…) qui portent sur elle un regard plus distancié.

À partir de cette double approche, cette conférence s’attachera à mieux cerner ce qui caractérise et singularise ce fleuve.

Qu’en est-il de l’appellation « jardin de la France », du fleuve « royal », de la lumière de Loire, de la « douceur angevine » ? Loire si douce vraiment ou plutôt « faussement douce » et paradoxale en championne qu’elle est des grands écarts ? Pour bien appréhender la Loire, fleuve mémoire et fleuve miroir où nature et culture sont inséparables, l’approche objective et conjuguée des géographes et des historiens ne suffit pas : il nous faut aussi, dans ce lien si étroit qu’elle entretient avec notre langue, le regard des écrivains pour en brosser le portrait sensible.

Informations pratiques :

21 novembre à 18h30 au CCCOD (Tours), Auditorium noir
Entrée : 4€/gratuit PASS
Jardin François 1er 37000 Tours
Tél. : 02 47 66 50 00 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Imprimer E-mail