Jardins

PROMENADE AUX JARDINS DU DIMANCHE 7 JUIN 2015

Notre première promenade aux jardins a été une réussite et nous souhaitons remercier :

  • les propriétaires qui ont accepté de nous ouvrir les portes de leur jardin, Monsieur et Madame Dubois, Monsieur et Madame Schmidlin, Madame Berthier et Monsieur et Madame van Tijen,
  • le Grand Vatel, à Vouvray, pour les délicieux rillons et rillettes,
  • M. Freslier et M. Pouperon pour les bonnes bouteilles de Vouvray,
  • Bernard et Laurent, pour les photographies,
  • et toutes les personnes qui ont participé à notre première promenade, sous le soleil et dans la convivialité !

Imprimer E-mail

SQUARE DE L'ILLUSTRE GAUDISSART

Samedi 18 janvier 2020 : Plantation de l'arbre de Judée (Cercis siliquastrum L.) à côté de la statue de L'Illustre Gaudissart. L'association Vouvray Patrimoine remercie Madame le Maire et Madame Nathalie Même pour cette invitation.

Photographie Nathalie Même ©


Un grand merci à Madame le Maire de Vouvray, aux adjoints, membres du Conseil Municipal, aux adhérentes et adhérents de l'association Vouvray Patrimoine pour cette matinée du 23 novembre 2019, très conviviale, de plantations autour de la statue de L'Illustre Gaudissart... notre fameux personnage de Balzac, dont la statue fut exécutée par le sculpteur tourangeau Camille Garand et inaugurée en grandes pompes le 16 septembre 1934.

L'association Vouvray Patrimoine a offert à la commune de Vouvray les plantes mises en terre dans la jardinière du square Gaudissart; plantes dont le nom évoque Balzac, la Loire et le vin, à savoir : le rosier 'Honoré de Balzac' (création de Meilland en 1997), la sauge 'Violette de Loire' et l'iris 'Vin Nouveau' (obtention Cayeux en 1996). L'association Vouvray Patrimoine souhaite ainsi rendre hommage à notre grand écrivain et au patrimoine sculptural de notre commune.

En partenariat avec la mairie de Vouvray, l'association Vouvray Patrimoine va continuer d'aménager et d'entretenir le patrimoine sculptural de la commune (la statue de L'Illustre Gaudissart) grâce au patrimoine végétal vivant... dont personne ne parle jamais en France et qui, pourtant, fait également partie de l'histoire commune et du savoir-faire d'une région, d'un pays, car ce sont des hommes qui créent ces variétés de fleurs et les baptisent.