Plantes

HABILLEZ LES FAÇADES DE PLANTES GRIMPANTES

Rosiers, glycines, chèvrefeuilles, volubilis... les plantes grimpantes, que l'on installe pour couvrir les façades, créent un micro-climat, une véritable climatisation végétale. Ce couvert régule en effet les écarts d'humidité et thermiques. Les plantes grimpantes réduisent les fluctuations de température d'un mur.

Chédigny.fr

Rosier grimpant de Chédigny (www.chedigny.fr)

On reproche souvent au lierre et à d'autres plantes radicantes, c'est à dire celles qui s'agrippent à leur support grâce à des crampons ou des ventouses, d'abîmer les crépis ou les joints entre les pierres, ce qui est vrai, d'autant plus si les murs sont déjà détériorés.

On leur préfèrera alors des végétaux dont les tiges se fixent ou s'enroulent d'elles-mêmes sur un grillage ou un treillage. Il est alors nécessaire d'installer le treillage en laissant un écart de 3 à 5 cm entre ce support et le mur. Plantez les végétaux à environ 50 ou 60 cm (80 cm s'il y a des canalisations) de la façade, en veillant à orienter les racines à l'opposé du mur.

Mélangez les plantes grimpantes entre elles, par exemple en laissant grimper des clématites ou des volubilis dans des rosiers. Pensez également aux plantes sauvages : une clématite des vignes, du houblon se mêlent joliment à la vigne vierge.

Source bibliographique : Pacte pour le Jardin, COP21

Liste (non exhaustive) de pépiniéristes (producteurs de plantes) chez lesquels vous pouvez acheter des plantes grimpantes :

Imprimer E-mail