Plantes

UN PEU DE RESPECT POUR LE PATRIMOINE ARBORE !

S'il y a deux choses qui me navrent, et qui me font même hérisser le poil, ce sont le manque de respect du vivant (qu'il soit animal ou végétal) et la bêtise humaine.

Ainsi en est-il des arbres que l'on abat sans aucune prise de conscience, sans aucun scrupule, lorsqu'il s'agit de construire ou d'agrandir une maison et je ne constate cela que trop souvent, en me promenant dans les rues de Vouvray. Si un arbre est maladif, vieux ou s'il présente un danger de par sa position, je comprends qu'il soit nécessaire de l'élaguer ou de l'abattre, et j'espère toujours qu'il sera remplacé par un nouvel arbre. Mais chaque fois qu'une construction est programmée, il semble que le mot d'ordre soit "faire place nette" et table rase des arbres existants... de ces arbres qui ont mis des années à croître, à arborer un magnifique couvert végétal... de ces arbres qui ont certainement ravi oiseaux, insectes auxiliaires, anciens propriétaires et passants. Et, en quelques minutes, la vie de ces arbres est réduite à néant. Quelle tristesse.

Les arbres font partie de notre patrimoine, de notre histoire. Pourquoi toujours faire "contre" et jamais "avec" les arbres au moment de l'élaboration des plans d'une maison ? Pourquoi les nouveaux propriétaires, les architectes, ne tiennent-ils pas davantage compte des arbres existants ? Au lieu d'abattre ces arbres et de les remplacer, trop souvent, par des essences exotiques, qui n'ont rien à voir avec les lieux, qui deviennent parfois invasives et contribuent à la standardisation du paysage urbain, répondant ainsi à un effet de mode de la toute puissante société de consommation, l'être humain ferait bien de se poser des questions, de réfléchir un peu à l'histoire du lieu, à l'histoire de ces arbres, qui en ont vu d'autres avant lui... Quelle fatuité, quelle bêtise.

C'est peut-être l'une des raisons pour lesquelles j'ai décidé de créer un groupe de travail, au sein de notre association Vouvray Patrimoine, sur l'histoire des jardins (et des arbres remarquables) des demeures de Vouvray. Et puis cela tombe bien puisque la Mission Val de Loire Patrimoine de l'Unesco a choisi de traiter la thématique des jardins (et donc des arbres) pour l'année 2017. Alors un peu de respect pour notre patrimoine arboré et nos jardins, de grâce !

Lien vers les arbres remarquables de l'agglomération de Tours

Lien vers l'article Les plantations des coteaux de Cavités 37

Lien vers la Charte de l'arbre à Nantes

 

Imprimer E-mail