ARMAND MOISANT

Armand Moisant (1838-1906)

Né le 28 août 1838 à Neuillé-Pont-Pierre (Indre-et-Loire) et mort dans cette même commune le 10 juillet 1906, cet ingénieur-constructeur et industriel français était le grand concurrent de Gustave Eiffel. Il s'illustra de 1870 à 1906 dans de grands travaux de constructions métalliques en France tels que le Bon Marché, le Grand Palais et autres travaux pour les expositions universelles de Paris, le métro aérien et la gare de Lyon à Paris, le pont du Midi à Lyon ainsi que dans les colonies et le monde entier.

Il a marqué l’histoire de Vouvray avec le barrage à poutrelles que l’on peut apercevoir, en traversant à pied le pont sur la Cisse, à la hauteur de la Maison d'Annie.

Aujourd’hui, on distingue à peine les piles d'un pont, à travers les feuillages. Il s'agit d'un barrage à poutrelles, construit en 1860 sur demande des maires de Vernou et de Vouvray, et par décret de Napoléon III, suite aux grandes inondations de 1846 et de 1856. L'objectif de ce barrage était de contenir les eaux de la Cisse en amont, en période de basses eaux et d'empêcher les eaux de la Loire de remonter la Cisse en cas de crue. Si c’est l'ingénieur Cormier qui dessina ce barrage à poutrelles, la structure métallique est bien l'œuvre Armand Moisant.

On lui doit aussi le pont dit "des quarante mètres", une passerelle métallique sur la Cisse, qui a été aménagée du temps du temps de la ligne de chemin de fer qui reliait Tours à Sargé (Loir-et-Cher) et qui a été réhabilitée dans le cadre de la Voie verte "Saint-Jacques à vélo via Chartres".

Lien vers un article de Sophie Le Berre

Imprimer E-mail